QUI SOMMES-NOUS

Cause Première est une ONG créée depuis 1995 en Casamance, dans le sud du Sénégal, afin d'aider les femmes et les filles victimes de mines et de la pauvreté.
"Cause Première" les aide par la formation, les soins de santé, la mobilisation sociale, l'éducation des femmes, etc.
Depuis 2007, «Cause première» a des bureaux en Guinée, en Côte d’Ivoire, en Mauritanie, au Mali et prévoit d’être présent au Burkina Faso très bientôt.
En janvier 2010, «Cause Première» a été officiellement reconnue en France.
La tuberculose commence à être oubliée au Sénégal et dans certains pays francophones d'Afrique de l'Ouest. Depuis que le gouvernement local a constaté que plus de 35% des personnes vivant avec le VIH étaient décédées de la tuberculose, ils ont compris que la tuberculose n'avait pas disparu.
Ensuite, "Cause Première" est sûr qu'une organisation, même un gouvernement, ne pourrait pas lutter seule contre la tuberculose et l'éradiquer. Nous ne pouvons accepter que la tuberculose continue de tuer des personnes alors que le traitement est totalement gratuit et que des médicaments efficaces existent.
Et, selon le programme «Trois par un» des Nations-Unies et l'objectif du Millénaire pour le développement, nous défendons l'idée qu'il est du devoir de toutes les organisations, personnes et institutions d'aider les Nations Unies et son branche de l'OMS à lutter énergiquement contre la tuberculose. car il peut être guéri.
NOw Cause Première a un statut consultatif spécial auprès de l'EOCOSC et un partenariat avec UNDOC

Nos objectifs

  • Améliorer la santé maternelle et infantile
  • Réduire de trois quarts le taux de mortalité maternelle.
  • Contribuer à offrir une bonne santé des femmes et des enfants en Afrique
  • Contribuer à améliorer les Soins Obstétricaux et Néonatals d'Urgence. Dans les pays en développement, près de la moitié des accouchements ne sont pas assistés par un personnel qualifié.
  • Poser les fondations de soins prénatals de bonne qualité.
  • Envoyer les filles à l’école. La grande question qu’on est en droit de se poser est : peut-on garantir une bonne santé durable aux femmes et enfants si nous n’encourageons pas l’éducation et la formation des filles, envoyer les filles à l’école, et qu’elles en sortent avec des diplômes requis pour une carrière assurée afin qu’elles puissent se prendre en charge ?
  • Oeuvrer pour un developpement durable. Il s’agit qu’un engagement citoyen immédiat, quotidien et durable par tous et pour tous. Une prise de conscience immédiate, pour tout de suite parce que la vie, c’est tout de suite.

Notre vision

Promouvoir des actions citoyennes, responsables qui permettent de réduire la pauvreté, les inégalités et les injustices particulièrement à l’égard des femmes et que toutes ces actions puissent avoir un impact positif sur notre environnement.
En un mot, Une humanité respectueuse de la vie, faisant de la tolérance un socle du vivre ensemble dans la paix et en harmonie parfaite avec l’environnement et sa biodiversité tout en y exprimant son potentiel.

Notre mission

Promouvoir, soutenir et développer de façon proactive une vie en société responsable, engagée et innovante afin de favoriser l'harmonie et la performance de son environnement physique et social, avec comme pierre angulaire la femme.

Nos valeurs

•    Recherche de connaissance et partage des savoirs avec humilité
•    Respect et tolérance sous toutes ses formes
•    Citoyenneté basée sur l’implication et la prise de responsabilité
•    Être au lieu d’avoir
•    Production et consommation responsables
•    Favoriser le travail d’équipe