Construction d’un centre de fabrication de serviettes hygiéniques réutilisables

Traces de dioxines, résidus de pesticides, choc toxique : de toutes parts la plupart des serviettes et tampons hygiéniques sont dangereux pour la santé. En fait ces serviettes sont constituées de matériaux chimiques et de cellulose et sont blanchies et stérilisées au peroxyde d’hydrogène, procédé qui laisse des résidus de dioxine, un polluant présentant une toxicité potentielle pour la santé.
 Quelque soit le faible niveau de présence de ces matières, a n’enlève en rien leur caractère polluant!
Avec notre partenaire l’association P Coup d’Pouce/France, bientôt sera construit à Ziguinchor (45km au Sud de Dakar) un centre dans lequel, nous fabriquerons avec des matières premières bio, des serviettes hygiéniques que les femmes pourront réutilisées à plusieurs reprises. Rendez-vous bientôt !